Agents de voyage > Informations > Saviez-vous que ? > Un patrimoine religieux hors du commun à Montréal

Saviez-vous que ?

28 août 2011

Un patrimoine religieux hors du commun à Montréal

MTL - Basilique 2

Ville culturelle, cosmopolite et festive, Montréal est bien connu à l’étranger  grâce, entre autres, à l’importante notoriété de ses nombreux festivals, notamment le Festival International de jazz et Juste pour rire.  Bien d’autres aspects contribuent à la renommée de Montréal et aux bonheurs de ses visiteurs!  En effet, Montréal possède un riche héritage en ce qui a trait à l’architecture, à la musique et à l’art religieux. 

Surnommée la ville aux 1000 clochers, Montréal compte de nombreux trésors architecturaux. Bien que l’on remarque une forte influence de l’Église catholique romaine, la présence de plus de 80 communautés culturelles contribuent à un patrimoine religieux des plus diversifiés.  Parmi les nombreux symboles du christianisme, on retrouve la fameuse croix plantée au sommet du mont Royal en 1643 que l’on aperçoit particulièrement en soirée lorsqu’elle est illuminée. L’Église protestante a également apporté beaucoup aux arts, à l’architecture et au paysage.

Plusieurs magnifiques exemples justifient un arrêt à l’escale Montréal pour y découvrir ses nombreux attraits du patrimoine religieux.  Parmi ceux-ci, on peut apprécier au cœur du centre-ville, la cathédrale Christ-Church dans le style néogothique anglais et l’Église unie St-James dont l’intérieur victorien resplendit derrière sa façade de style gothique.

Il faut aussi mentionner la basilique Notre-Dame dans le Vieux-Montréal, un chef d’œuvre de l’architecture néogothique dont la décoration intérieure en bois sculpté et sa voûte parsemée d’étoiles d’or pur sur un fond bleu évoque les cieux.  Lieu prisé pour des cérémonies célèbres, elle a été le choix de la chanteuse Céline Dion lors de son mariage en 1994!  Mentionnons qu’un spectacle sons et lumières y est proposé en soirée en français, anglais, espagnol et mandarin, il permet de revivre l’histoire de Montréal et de la basilique.

Le Frère Saint-André, maintenant connu sous le nom de saint André Bessette depuis sa canonisation en octobre 2010, a fait construire un joyau parmi les lieux de pèlerinage les plus visités au monde : l’Oratoire Saint-Joseph.  L’imposant site est composé d’un édifice remarquable dont le dôme atteint 60 mètres de haut, une chapelle pittoresque, une chapelle votive, une crypte, une basilique pouvant accueillir 2200 personnes et de superbes jardins.  Ses orgues retentissants et son carillon de 56 cloches reproduisent la musique des plus grands compositeurs du monde.

Pas très loin de l’Oratoire et à l’ombre de la croix du Mont-Royal se trouvent deux des plus anciens cimetières de la ville : le cimetière Notre-Dame-des-Neiges (catholique) et le cimetière Mont-Royal (non confessionnel) où on trouve des sentiers bordés d’arbres majestueux propices au recueillement, à la méditation ou simplement à la promenade.

Outre les lieux de prières, Montréal compte également plusieurs musées relatant l’histoire de Montréal et l’influence des personnages religieux qui ont participé à son développement. 
Tout près de la Basilique Notre-Dame se trouve le Séminaire Saint-Sulpice, plus ancien bâtiment subsistant à Montréal, construit entre 1684 et 1687, puis agrandi 20 ans plus tard par les messieurs de Saint-Sulpice. Son horloge extérieure datant de 1701 serait probablement la plus ancienne du genre en Amérique du Nord.

Quant au Musée Marguerite-Bourgeoys et la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, ils proposent un voyage sur plus de 2000 ans d'histoire religieuse et coloniale. La Maison de Mère d’Youville et son exposition Marcher dans ses pas fait revivre le souvenir de sainte Marguerite d’Youville (1701-1771), fondatrice de l’ordre des Soeurs de la Charité de Montréal.

Côté archéologie, Pointe-à-Callière, Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal, lieu historique national érigé sur des vestiges, propose aux visiteurs de parcourir un circuit archéologique authentique couvrant six siècles d’histoire de Montréal remontant au XIVe siècle. On peut y découvrirez notamment le premier cimetière catholique, la première place du marché et des artéfacts amérindiens.

Ces quelques exemples confirment l’importance de faire escale à Montréal pour tous les croisiéristes passionnés par l’histoire, le patrimoine et les religions du monde.   Montréal s’avère également une destination prisée par les amateurs d’art, de découvertes gastronomiques et de design.  Voilà tout autant de raisons de se poser à Montréal pour quelques jours !!

M'inscrire Abonnez-vous afin de recevoir le bulletin de l’ACSL.
© Association des croisières du Saint-Laurent 2012 - 2019 Québec Original Développement économique Canada