Agents de voyage > Informations > Saviez-vous que ? > James Wannell : un vrai gentleman !

Saviez-vous que ?

16 juillet 2012

James Wannell : un vrai gentleman !

James Wannell
A l’occasion du Cruise Canada New England Symposium tenu à Québec à la mi-juin, nous avons eu le plaisir de nous entretenir avec M. James N. Wannell, délégué commercial, basé en Europe, pour le Comité Croisières Montréal.  Nous avons profité de cette rencontre pour lui poser quelques questions et en savoir plus sur son travail auprès des lignes de croisières. 
 
  • Pour débuter, expliquez-moi en quoi consiste le Comité Croisières Montréal ?
Ce Comité, constitué d’un regroupement de neuf partenaires montréalais, vise à accroître le volume de croisiéristes dans la métropole.  Formé en 2011, ce Comité travaille activement à la commercialisation de la destination en tant que point de départ et d’arrivée de croisières par excellence auprès des lignes de croisières et à la diversification de l’offre de séjours pour les croisiéristes. 

  • Parlez-moi de vos fonctions dans ce comité ?
Mon activité est essentiellement concentrée sur le développement du marché européen des croisières pour Montréal. Cela implique l’entretien régulier de mes contacts avec la communauté des armateurs de croisières en Europe. Ce portefeuille de clients, géographiquement diversifié entre la Finlande et Chypre, compte une trentaine de sociétés.
 
L’essentiel du message que je porte auprès de cette communauté fait valoir les nombreux atouts de Montréal en tant que destination, la qualité de son aéroport international, la capacité technique du port, ainsi que tout ce que peuvent offrir les prestataires de services aux passagers des croisières.

  • Depuis combien de temps œuvrez-vous dans l’industrie des croisières ?   
Cela fait désormais une quinzaine d’années que je suis dans le domaine de la  croisière et je côtoie l’industrie du tourisme depuis 35 ans. Ayant débuté ma carrière dans la gestion de navires et leurs cargaisons, ma carrière internationale m’a amené à voyager intensivement.  Dans une optique de développement économique, j’ai eu à verser un regard critique sur la qualité des compagnies aériennes, des aéroports, de l'accueil hôtelier, des infrastructures et de la destination en général. Les points de convergence entre l’activité maritime industrielle et la croisière sont nombreux. Dans les deux cas, il faut un port techniquement capable d’accueillir le navire à coûts raisonnables, une logistique terrestre sans faille dans les attentes de la cargaison, et certainement, une politique de la ville portuaire et des institutions qui croit aux retombées économiques sur toute une communauté.

  • Qu’est-ce qui vous motive dans votre travail? 
Ma motivation est de promouvoir un produit de grande qualité porté par une équipe de grande qualité et de partager les mêmes ambitions enthousiastes avec les partenaires du Comité Croisières Montréal.

  • Selon vous, quels sont les atouts de Montréal pour les croisiéristes et les lignes de croisières ?
Laissez parler pour un instant le voyageur professionnel – je répète souvent à nos clients : l'important est  de recevoir un accueil souriant et cela débute dès l’arrivée à l’aéroport international Montréal-Trudeau. Ceci nous démarque immédiatement par rapport à d’autres destinations. Pour nos cousins américains, nous sommes une expérience métropolitaine exotique, qui a le mérite d’être de l’autre côté de leur frontière. C’est notamment un voyage vers la culture et la gastronomie, sans les coûts importants que représente un voyage aérien de longue distance.  Pour les européens, il s’agit d’un regard tout différent avec une sensation de familiarité visuelle qui nous imprègne immédiatement dès l’arrivée en ville où l’architecture est un cocktail de la vieille Europe et des quartiers pittoresques de Manhattan. 

Le mélange d’activités culturelles riches en diversité, la panoplie de choix gastronomique et la sécurité de l’environnement pour ceux qui veulent découvrir la ville à pied sont des atouts majeurs. Ne doit pas être oubliés dans cet ensemble de facteurs qui séduisent nos visiteurs, le véritable capital humain de Montréal: ses habitants – toujours accueillants et prêts à aider un étranger !

Du côté de l’armateur, deux choses constituent un avantage formidable: accoster le navire en plein centre de la vieille ville et être à proximité du seul aéroport véritablement international de la province du Québec permet de faciliter la logistique des passagers quittant ou rejoignant  le navire.

Enfin, si je peux raisonner en amateur de gastronomie, cette « perle du Saint-Laurent », telle que je la décris à nos clients en Europe, est un plat de résistance valorisé par les autres escales du fleuve à la fois différentes et complémentaires. 

  • Quelle est votre activité « coup de cœur » à Montréal pour les croisiéristes ?
Mon grand plaisir est de flâner dans la vieille ville à pied afin de m’imprégner de l’histoire et de l’atmosphère, visiter les marchés, trouver une terrasse pour prendre un café, visiter des musées, des galeries d’art et enfin trouver un restaurant avec des amis pour apprécier la gastronomie régionale. 

  • Y a-t-il des projets de développements destinés aux croisiéristes à Montréal ?
Montréal fourmille de projets que ce soit des festivals, de nouvelles expositions ou de nouveaux restaurants.  Il y a toujours beaucoup à voir pour les visiteurs et ce de fait, les lignes de croisières démontrent un intérêt croissant pour la destination.

  • Quels sont vos souhaits pour la prochaine saison touristique ?
Que les incertitudes structurelles financières en Europe et aux USA soient réglées sereinement et avec détermination politique, car la consommation n’aime pas l’incertitude! Sans doute aucune, la croisière est un produit de consommation.  Je souhaite aussi que la politique de sauvegarde des atouts de la nature soit poursuivie car il s’agit d’un atout qui attire le tourisme sous toutes ses formes vers Montréal et le majestueux Saint-Laurent.

M. Wannell, je crois que toute l’industrie des croisières abonde dans votre sens.  Je vous remercie infiniment d’avoir partagé ces moments avec nous.  
 

M'inscrire Abonnez-vous afin de recevoir le bulletin de l’ACSL.
© Association des croisières du Saint-Laurent 2012 - 2019 Québec Original Développement économique Canada