> > Bilan de saison remarquable du tourisme de croisière en Gaspésie

5 décembre 2016

Bilan de saison remarquable du tourisme de croisière en Gaspésie

La corporation Escale Gaspésie trace un bilan plus que positif de sa saison de tourisme de croisière clôturée le 20 octobre dernier. Enregistrant 30 escales à son carnet de bord, 20 674 passagers et 12 020 membres d’équipage, l’organisation est très satisfaite de sa performance annuelle. M. Stéphane Sainte-Croix, chef d’escale : «Les chiffres parlent d’eux-mêmes : La croissance enregistrée du nombre d’escales, de 2015 à 2016, est de l’ordre de 15%, celle du volume de croisiéristes de 18%. Le pourcentage de vente des forfaits d’excursions s’établi à 89%, ce qui se traduit en chiffre absolu par un total de 8 007 excursionnistes en situation de visite sur le territoire. Les débarquements totaux représentent 17 808 croisiéristes, soit précisément 86% du volume total des passagers. Enfin, d’une moyenne de 8,5 heures en 2015, la durée des escales est passée à 9,2 heures lors de la dernière année. Somme toute, les indicateurs sont très positifs.»

Par ailleurs, la dernière saison a marqué les escales inaugurales en Gaspésie des navires de catégorie luxury suivants : l’EUROPA 2 (Hapag Lloyd), le MARINER (Regent Seven Seas Cruises), le SERENITY (Crystal Cruises), le REGATTA (Oceania Cruises) et enfin le QUEEN MARY 2 (Cunard Cruise Line). Fait saillant de la saison 2016, l’escale du majestueux navire dans les eaux de la Baie de Gaspé marque l’aboutissement des efforts de positionnement du port d’escale à l’échelle internationale.

ESCALE GASPÉSIE estime à plus de 2 millions de dollars les dépenses touristiques directes engendrées par la présence des navires de croisières sur le territoire gaspésien. «En considérant les dépenses annuelles des activités de la corporation, la logistique associée à la livraison des forfaits d’excursions par les différents prestataires locaux, les dépenses liées à la restauration et au magasinage et enfin celles rattachées aux navires en situation d’escale, l’injection de 2 millions de dollars par l’industrie des croisières internationales dans l’économie locale nous apparaît plus que probable» souligne le chef d’escale.

Corporation à but non lucratif regroupant les villes de Gaspé, Percé et Chandler, ESCALE GASPÉSIE a pour mission le développement, la promotion et l’exploitation d’un port d’escale pour croisières internationales dans l’axe du Saint-Laurent – Canada atlantique – Nouvelle-Angleterre sur le territoire de la Pointe de la Gaspésie.

-30-

Source et information : Stéphane Sainte-Croix, chef d’escale
escalegaspesie@icloud.com
418-360-7385

M'inscrire Abonnez-vous afin de recevoir le bulletin de l’ACSL.
© Association des croisières du Saint-Laurent 2012 - 2019 Québec Original Développement économique Canada