> > Le Port de Québec bat tous les records en matière de croisières internationales

19 novembre 2008

Le Port de Québec bat tous les records en matière de croisières internationales

Québec, le 6 novembre 2008 - L'Administration portuaire de Québec (APQ) dresse un bilan très positif des activités de croisières internationales, avec plus de 112 000 passagers et membres d'équipage qui ont fait escale à Québec, une hausse de 20% comparativement à 2007.

Plus de 81 000 passagers et 31 400 membres d'équipage ont visité la Vieille Capitale cette saison. Cette importante hausse des passagers est due à un plus grand nombre d'escales, soit 84 comparativement à 74 l'an dernier et à l'augmentation de navires à fort gabarit. "Nous sommes heureux de voir le fruit de tant d'années d'effort de démarchage auprès des plus grandes lignes de croisières au monde. Il faut donc poursuivre notre travail, maintenir nos acquis et saisir de nouvelles opportunités d'affaires." souligne M. Ross Gaudreault, président-directeur général du Port de Québec.

La saison 2008 des croisières internationales fut caractérisée par quelques événements marquants. En effet, soulignons la venue pour la première fois à Québec des navires Vistamar, Explorer of the Seas de même que le tout nouveau paquebot de l'année de la Holland America Line, l'Eurodam, entré en service le 1er juillet 2008. Quant à l'Explorer of the Seas de Royal Caribbean International, le Port de Québec a été le seul port du Saint-Laurent à pouvoir l'accueillir. Avec ses 137 308 tonneaux et plus de 3 000 passagers à bord, ce paquebot a été le plus imposant de la saison à accoster au port. En raison d'une logistique particulière, c'est à la demande même de la ligne de croisières que le Port de Québec a amarré l'Explorer of the Seas au secteur de l'Anse au Foulon.

Le 23 septembre dernier, la toute dernière visite du magnifique Queen Elizabeth II fut un autre événement marquant de la saison. Propriété de Cunard, ce paquebot, qui sillonne les eaux depuis 1969, a déjà fait voyager plus de 2,5 millions de passagers. Il est maintenant attendu à Dubai le 27 novembre prochain pour être transformé en hôtel flottant. Bien que la saison a débuté au mois de mai, un achalandage particulièrement important au cours des mois de septembre et octobre a été observé, comme à l'accoutumée.

Parmi les 84 escales enregistrées au cours de la saison, quatre opérations débarquement/embarquement des navires Sea Princess et Eurodam se sont effectuées avec succès, totalisant plus de 16 900 passagers. D'ailleurs, l'Eurodam est le plus imposant navire de la Holland America Line à effectuer ce type d'opérations lors de ses premières visites à Québec. L'Eurodam a d'ailleurs confirmé ses opérations de débarquement et d'embarquement au Port de Québec pour 2009 et 2010. Rappelons que Holland America Line est le plus important client du Port de Québec, avec plus de 28 000 passagers pour la saison 2008.

Les prévisions pour l'année 2009 s'avèrent tout aussi bonnes que l'année 2008. Le Port de Québec tient toutefois à demeurer prudent dans ses estimations et ne les rendra publiques qu'en mars 2009. "Nous ignorons encore les conséquences possibles du ralentissement économique mondial, même si l'industrie des croisières internationales s'est toujours montré résistante à de tels changements. D'ici là, notre calendrier d'escales pour l'année 2009 est sujet à modifications." précise le président-directeur général. "D'ores et déjà, nous pouvons cependant mentionner qu'il y aura une hausse marquée du nombre de croisiéristes en débarquement/embarquement au Port de Québec." ajoute M. Gaudreault. Par ailleurs, plus d'une douzaine d'escales seront effectuées au Port de Québec par des navires ne pouvant se rendre à Montréal, en raison de leur fort gabarit. Rappelons que les opérations débarquement/embarquement contribuent grandement au développement touristique de Québec par d'importantes retombées économiques directes pour les secteurs hôtelier et de la restauration. En 2008, les dépenses directes des passagers et des membres d'équipage à Québec s'estiment à plus de 12 millions de dollars.

Soulignons que l'industrie des croisières au Québec engendre des retombées économiques directes de plus de 100 millions de dollars dont la moyenne totale des dépenses par passagers s'élève à 118$ à chaque escale. Par ailleurs, Québec est un port d'escale pour tous les navires de croisières sur l'itinéraire du St-Laurent, mais également un port de destination pour plusieurs navires de fort gabarit.

-30-

Source :
Patrick Robitaille
Vice-président, Marketing et développement
Administration portuaire de Québec
Tél : (418) 648-4956

 

Le port de Québec bat tous les records en matière de croisières internationales [59 Ko]

M'inscrire Abonnez-vous afin de recevoir le bulletin de l’ACSL.
© Association des croisières du Saint-Laurent 2012 - 2019 Québec Original Développement économique Canada